Antécédents médicaux

0

La maladie gastrique, décrite pour la première fois par Samuel Gee en 1888, a en fait été progressivement individualisée pendant plus blog d’un siècle, dans le vaste ensemble de syndromes de malabsorption spécifiés par l’association du relâchement chronique des intestins et également de la malnutrition qui a été étudiée en vie dangereuse il y a 40 ans.
Ce n’est qu’au tout début des années 1950 que Dicke, Weijers et Van de Kamer ont montré la fonction pathogène de la portion protéique saine de la farine de blé, ainsi que quelques années plus tard, que la maladie était caractérisée par ses lésions digestives., la toute première biopsie ayant été réalisée chez des jeunes en 1957. C’est alors que la période moderne de la maladie cœliaque a commencé.

Relations publiques. Jacques SCHMITZ
CH Necker, Paris