Recevoir un intolérant au gluten

0

Recevoir un intolérant au gluten pour un apéritif ou un repas, oblige à suivre un certain nombre de règles simples auxquelles on ne pense pas toujours.
En suivant ces quelques conseils, vous permettrez à votre hôte de vivre pleinement ce moment convivial.

Ne pas faire consommer un produit dont vous n’êtes pas sûr.
Préparer, de préférence, un repas sans gluten pour tous les convives.
Prendre des aliments naturellement sans gluten pour cuisiner (viandes, poissons, oeuf, lait, beurre, légumes, fruits…voir tableau « Produits autorisés / interdits » rubrique « Diététique » du site), éviter les plats cuisinés et les produits industriels.

– Utiliser des ustensiles spécifiques à la cuisine sans gluten (Ex. ne pas utiliser la même cuillère pour délayer une sauce avec gluten et une sauce sans gluten).
– Ne pas utiliser d’ustensiles en bois (ils sont poreux et peuvent garder des traces de gluten).
– Ne pas utiliser de passoire ayant servi pour des pâtes ordinaires avant les pâtes sans gluten sans l’avoir soigneusement rincée.
– Ne pas fariner les moules à gâteaux, le poisson ou les volailles, ou utiliser de la farine diététique sans gluten.
– Faire chauffer le pain sans gluten dans un four propre avant le pain ordinaire (les baguettes diététiques sans gluten doivent être chauffées avant d’être consommées, pour le pain en tranches, utiliser un grille pain réservé à cet usage unique).

– Le remplacement de la farine de blé par de la fleur de maïs ou de la fécule de pomme de terre est possible pour de nombreuses préparations (crèmes, sauces…).
– Attention aux liants dans les steaks hachés, prendre des steaks « pur bœuf ».
– Attention aux sauces industrielles (moutarde, mayonnaise..).
– Attention aux fonds de sauces « tout prêts », la plupart contiennent du blé.
– Vérifier la composition des frites précuites surgelées.
– Ne pas utiliser d’huile de friture ayant servi pour des beignets ou des produits panés.
– Ne pas paner ni utiliser de la chapelure ordinaire.

– Pour passer de levure fraîche à levure sèche, il faut diviser les quantités par 2. Les levures fraîches et sèches (gros grains) sont à diluer dans un peu de liquide tiédi avant utilisation.
– Bien que plus efficace à basse température, la levure chimique peut être remplacée par du bicarbonate de sodium dans les recettes des gâteaux, en proportion de 1/4 de c. à café de bicarbonate pour 1 c. à café de levure chimique (attention beaucoup de marques de levure chimique contiennent de l’amidon de blé).

– Pour adapter les recettes avec gluten, prévoir 60 g de farine diététique sans gluten à la place de 80 g de farine de blé (froment).
– Dans vos recettes il est inutile de tamiser la fleur de maïs.
– Pour ajouter de la fleur de maïs à un liquide chaud il faut la délayer dans un peu de liquide froid avant de l’incorporer au liquide bouillant.
– Il est à noter que la fleur de maïs cuit rapidement (1 à 2 minutes pour une sauce au lieu d’1/4 d’heure pour une sauce à base de farine de blé).
– Dans la plupart des recettes 100 g de chocolat peut être remplacé par 60 g de cacao en poudre non sucré autorisé.

– Vous trouverez l’équivalent en température de votre thermostat de four en multipliant le chiffre par 30 (exemple: un thermostat de 7 correspond à une température de 7 x 30 soit 210°C).