Un mode de vie sain pendant une épidémie

0

L’épidémie de coronavirus est porteuse de nombreuses menaces personnelles et collectives. Contrer efficacement son développement signifie la nécessité de suivre les recommandations médicales, la nécessité d’une solidarité sociale et d’un comportement individuel sage et discipliné. Nous devons mettre en œuvre des recommandations d’hygiène, éviter les comportements épidémiogènes, observer la quarantaine, informer sur les sources possibles de maladie, etc.

Cependant, ce qui est nécessaire pour contenir une épidémie ne nous procure pas un bien-être psychophysique dans la situation stressante de réduire les sorties de chez soi. et un excès d’informations frustrantes. Il est également nécessaire à notre activité personnelle et créative visant à renforcer le potentiel de notre propre santé, générant bien-être et immunité immunologique.

À la lumière de la science, notre bien-être, notre capacité à survivre et à nous défendre contre les maladies dépendent en grande partie de notre mode de vie et de notre comportement conscient envers notre propre corps. Un mode de vie sain repose sur quatre piliers de base soutenant la santé et la forme physique. Ces piliers sont : l’activité physique délibérée, une alimentation rationnelle, le contrôle du stress et l’évitement des habitudes néfastes. Ce sont des facteurs sur lesquels nous avons une grande influence et dont il faut surtout se souvenir dans les situations difficiles.

En termes d’activité physique, effectuez au moins 3 fois par semaine des exercices d’endurance pour accélérer la fréquence cardiaque pendant 20 à 40 minutes lors de chaque entraînement. On peut faire de tels exercices à la maison, sous diverses formes, avec de la musique. Les cours de ce type doivent être alternés avec des séances d’entraînement destinées à des exercices de musculation, au moins deux fois par semaine (un ensemble de 6 à 10 exercices pour différents groupes musculaires).